2- QU'ALLONS-NOUS FAIRE ENSEMBLE ?


NOUS VOUS PROPOSONS

-        De visionner  en priorité la vidéo  " 3- VIDEO : TOUT COMPRENDRE EN 10 MINUTES "

-        De penser à  l'avenir de votre village et à celui de vos enfants

-        D'estimer la dévaluation de votre habitation

-        D'apporter des propositions d’action

-        De laisser votre avis, conseil ou suggestion , en utilisant le point 4 "LAISSER UN MESSAGE" ,

          ce dernier sera consultable, sous 24h, au point "5-MESSAGES RECUS"

-         De prendre rendez-vous avec votre Maire pour en discuter

-       De consulter régulièrement les points:

             5 "MESSAGES RECUS",

             6 "CALENDRIER"

             7  "ACTIONS  DU  COLLECTIF"

-      DE VOUS JOINDRE A NOUS, EN TANT QUE MEMBRES DU COLLECTIF, AUX REUNIONS QUE NOUS

        SOLLICITONS AUPRES DE LA MUNICIPALITE DE BELMONT-LUTHEZIEU.


Nous invitons également sur notre site des associations et des élus à se positionner sur cette question.

 

HISTORIQUE:

 Ce site a vu le jour en septembre 2014 à l’initiative des riverains du Fierloz, habitants de Belmont-Luthézieu et d’Artemare, qui depuis 2007 s’opposent au projet d’ouverture d’une nouvelle carrière sur le Fierloz. 

L’avis favorable daté du 13 août 2007, émis  par le Commissaire Enquêteur Monsieur Robert FAURE suite à une première enquête publique a suscité de vives polémiques et réactions de la part de la population et des élus.  En effet, dans la demande en Préfecture d’ouverture de carrière, l’étude d’impact  ne porte que sur une première phase d’exploitation restreinte au site de Bois Galand, mais l’entreprise FAMY précise clairement dans ce même dossier que ce lieu est convoité en vue d’une extension programmée sur l’ensemble du massif calcaire du Fierloz, et qui fera l’objet d’une demande ultérieure. Le projet a été gelé.

Si Artemare a su jusqu’à présent se prémunir d’un tel projet par tous les moyens administratifs possibles (remaniement du PLU, démarches visant à faire classer ce site d'une valeur écologique et géologique remarquable…), une demande de dérogation à la législation concernant les espèces protégées, ainsi qu’une demande de défrichement de la zone à exploiter sur la commune de Belmont-Luthézieu  ont dores et déjà été déposées par l’exploitant en préfecture en mars 2014. Nous n’avons eu connaissance de ces démarches que fin juillet.

Il est un fait fréquent en France que l’exploitant, à qui revient la charge de faire sa propre analyse d’impact dans sa demande d’ouverture de carrière, procède ainsi en plusieurs étapes, car il est plus facile de faire admettre l’exploitation tout d’abord d’une petite carrière (impacts moindres) puis ultérieurement  une extension à celle-ci, que de faire admettre l’ensemble du projet final en une fois.

Dans le cas du projet de la carrière sur le Fierloz, ce qui donne une dimension extravagante à un tel cheminement, c’est que l’extension convoitée, en plus d’atteindre un gigantisme inavouable dès le départ, s’élargira en direction de l’agglomération d’Artemare, rendant la vie impossible à ses habitants. L’étude d’impact  ne porte évidemment que sur la phase initiale du projet.

Ceci démontre que les règles du jeux sont manifestement faussées par rapport à la prise en compte de l’impact sur la population et qu’il est urgent d’appeler à une mobilisation forte. N’oublions pas que la durée de ce projet est de 30 ans et qu’il nuira aux générations futures. La demande d'exploitation vient de la société FAMY qui a répondu à un appel d'offre émis par la municipalité de Belmont-Luthézieu, mais pourrait s'ouvrir ensuite à d'autres exploitants.

 


Comments