LETTRE OUVERTE A LA MUNICIPALITE DE BELMONT-LUTHEZIEU

LETTRE OUVERTE A L’ATTENTION DE

MADAME LE MAIRE ET LE CONSEIL MUNICIPAL DE BELMONT LUTHEZIEU

PAR LE « COLLECTIF FIERLOZ »

 

Avec envoi individuel en recommandé AR le 26/09/2014 aux destinataires suivants :

Madame le Maire : Pauline GODET

Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux ;

Jean-François MARTINE, Emmanuel BLANC, Nadine VIOLLET, Luc PITTNER, Catherine BOUVARD, Eric COUTURIER, Florent PRAS, Serge MACRE, David PORTERET, Clair RENARD, Henri RAYNAUD, Zéphir FOURNIER, Francis HINDERSCHIETT, Martine VENIN.

 

Notre « Collectif Fierloz », fondé  le 12 septembre dernier, a informé la totalité des habitants de Belmont-Luthézieu, d’Artemare et des communes alentours, du projet d’exploitation d’une carrière de calcaire et d’une unité de transformation des matériaux extraits, pour une durée de 30 ans. Ce projet, suspendu  après l’enquête publique de 2007, sera prochainement de nouveau étudié par votre équipe municipale.

Le projet se situe sur  des terrains communaux, le site de « Bois Galland » à Belmont-Luthezieu. 

Par le biais de notre site internet www.collectif-fierloz.fr , nous avons mis en évidence, via une vidéo introductive, les aspects suivants du projet issu de l’entreprise  FAMY suite à l’appel d’offre initié par le conseil municipal précédent :


* La description des nuisances «se limite » à l’exploitation d’une carrière sur les 10 hectares initiaux   du projet. 


* La société FAMY déclare qu’une fois l’autorisation d’exploiter  ces parcelles  acquise, une demande séparée serait

   faite auprès de la préfecture pour une extension sur le reste du site de Fierloz.


Comme vous l’avez-vous-même reconnu, Madame le Maire, lors d’une entrevue fortuite, alors que nous distribuions des affichettes d’information sur votre commune, le fait que l’étude d’impact soit rédigée par le futur exploitant de carrière lui-même dans sa demande auprès de la préfecture, minimise inévitablement la description des nuisances induites et préjudices à venir.

Il est absolument évident que si le groupe FAMY  avait exprimé directement sa demande d’exploitation de carrière envers l’ensemble du site du Fierloz, celle-ci n’aurait jamais pu aboutir, compte-tenu de la localisation de ce site exceptionnel par rapport aux agglomérations avoisinantes. Il est par ailleurs bien connu qu’en France de nombreuses autorisations d’extension de carrières, accordées suite à une première exploitation, font scandale.

Avez-vous conscience que transformer, à quelques centaines de mètres des agglomérations, un si précieux patrimoine naturel (5ème site de lapiaz en France) en un lieu infréquentable, est perçu par la population comme une grave atteinte au bien-être des riverains, à l’environnement et à toute perspective de développement économique local ?

Le but de nos actions est d’informer  l’ensemble de la population de Belmont-Luthézieu,  d’Artemare et  les riverains des autres communes impactées de cette stratégie menée par le groupe FAMY et de la lourde responsabilité qui pèse sur votre décision à venir, Madame le Maire, et la vôtre, Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux de Belmont-Luthézieu.

L’argument financier, qui consiste en la perception d’une rente annuelle de quelques  40 000 euros commence à faire littéralement scandale ; par exemple  cette recette ne financerait pas  en totalité l’embauche d’un employé municipal à plein temps (salaire et charges comprises) !  

Ce projet est aussi en désaccord avec le choix de votre municipalité  de développer l’habitat sur La commune  par l’ouverture de plusieurs lotissements qui seraient fortement impactés par cette carrière.

En outre, il est admis statistiquement  que la dévaluation des habitations riveraines d’une carrière à explosifs, se situe dans la fourchette des 10 à 40 %. Permettre l’exploitation de cette carrière serait reconnaitre que vous infligerez aux quelques 1000 propriétaires riverains, une perte collective pouvant atteindre 80 millions d’euros. Parmi ceux-ci, vos électeurs qui, lorsqu’ils auront examiné le projet sous cet angle, ne vous le pardonneront jamais.

Nous savons que les attentes futures dans ce bassin de vie sont énormes.

Quel sera l’impact sur la ressource en eau et sur la qualité des eaux de rivières ?

Quels seront les risques sur la  santé des riverains liés aux poussières et aux bruits ?

Comment faire admettre à la population qu’il est raisonnable de transformer ce volume calcaire filtrant, en un gouffre crachant poussières, engendrant pollution de l’air et bruits, ainsi qu’en zone de stockage de déchets inertes, dont la composition restera toujours aussi invérifiable que malsaine ? …

Pour ne pas encourir les déboires irréversibles comme ceux vécus par d’autres communes après quelques années d’exploitation, après avoir été conquises par les descriptions habiles d’exploitants de carrières vantant le profit des recettes fiscales pour le développement des communes, nous vous demandons :


* de provoquer des visites de sites similaires,

* de prendre en compte l’avis des populations impactées,

* de rencontrer des experts de l’environnement par exemple,


afin de prendre votre décision en toute connaissance de cause.

La non dénonciation des contrats pour l’exploitation de cette carrière serait pour la commune de Belmont-Luthézieu la promesse de nuisances et problèmes en cascade à gérer.

Quel patrimoine, quel avenir pour les  générations futures ?

Soyez-en certains, c’est en ces termes que la population locale commence à observer ce projet.

 Il est encore temps pour vous de sortir de cette impasse créée par vos prédécesseurs en 2004, en dénonçant courageusement ce contrat.


En conséquence, nous réclamons une réunion publique  au plus tôt réunissant l’ensemble de votre conseil et la population impactée par ce projet de carrière avant toute décision irréversible de votre part.

Le collectif sollicite également  un rendez-vous avec votre conseil municipal pour connaître votre position et l’état d’avancement de ce dossier.

 

Recevez, Madame le Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux, nos respectueuses salutations.

        

 LE COLLECTIF FIERLOZ

Comments